Cerise"s" sur le gâteau

Publié le par Marge pas trés trés contente!!

Et voilà, ce que l'on redoutait le plus est arrivé: le Master 2 de criminologie de l'Université Rennes 2 a été supprimé.
La nouvelle a été dure à encaisser étant donné que j'ai fait le choix de faire mon Master 1 en deux ans afin de pouvoir accéder à ce Master 2 précisément et ... On le supprime! You hou!
J'accuse le coup, je me dit: "attendons de voir quelles options seront proposées pour le Master de pathologie clinique, elles nous permetteront peut-être de nous spécialiser malgré tout". Et puis, je me suis également dit: "il reste l'université de Grenoble qui est réputée pour ses options en criminologie et en victimologie"... Et là, histoire de me renseigner, j'ai appelé un ami qui est entré cette année en master 2 à Grenoble et merveille oh merveille, il m'apprend qu'il s'est ennuyé lorsqu'il a eu son premier cours de criminologie (forcément, on a déjà tout vu à Rennes) et qu'en plus, cette option est assurée par un prof tellement malade qu'il ne va certainement plus revenir!! En gros: Grenoble peut aussi être rayée de la liste. Ce qui fait qu'il reste en France, à ma connaissance... Euh... Et bien... Aucune autre Fac!!!
Bon, j'accuse le coup, pour une seconde fois en 2 semaines (va vraiment falloire que je pense à commencer ma psychanalise rapidemment moi!), quoi qu'il arrive, si je fais un master pathologie clinique, je pourrais toujours faire en sorte de travailler dans un Hopital Psychiatrique qui me laissera intervenir en milieu carcéral.
Positivons, positivons.
Et là: coup de grâce! Vendredi, je vais pour assister à mon cours de "clinique des traumatismes" avec la responsable de notre section et, à mon grand étonnement, elle explique qu'elle vient juste de remanier son cours et ce à cause d'une certaine loi "L.R.U" qui va peut-être être votée (à ce que j'ai compris). Cette loi amènerait une totale mutation de notre appoche de l'être. En effet, les cognitivistes qui sont des maniaques du chiffre et du tout-quantifiable nous amèneraient à revoir toute notre approche du symptôme et du soin. En gros, si le symptôme ou la maladie ne fait pas partie d'une échelle pré-établie, c'est qu'il n'existe pas! De plus, les cognitivistes tendent à "éradiquer le symptôme", or, comme disait Lacan: "le symptôme est la première thérapie", en effet, le symptôme est ce qui permet à la personne d'exprimer son mal-être. C'est en ce sens, qu'il ne faut pas systématiquement "toucher" au symptôme. Parfois on observe des symptômes qui fonctionnent bien et qui n'empêchent pas la personne d'aller bien. Si on se débrouille pour les éradiquer, 3 solutions: 1- La personne va bien 2- La personne seffondre et bascule vers la pathologie 3- Le symptôme disparait et laisse place à un nouveau symptôme pire que le précédent.
Je ne dit pas que l'éradication est totalement mauvaise, parfois il est possible d'éradiquer le symptôme et tant mieux, mais d'autres fois, les conséquences peuvent être pires! 
En fait, on nous propose deux choses, la première étant de ne plus faire attention aux "nouveaux symptômes" qui apparaissent en fonction de l'évolution de la société, la seconde de soigner pour obtenir des résultats quantifiables, chiffrables même si c'est au détriment du soin à proprement parler.
En fait, pour la première fois, les psychologues ayant pour influencent la psychanalise partent en guerre! Et ce, contre les cognitivistes et cette loi.

Je tâcherais de faire en sorte de vous tenir au courant du résultat des batailles et de la guerre.
En attendant, je vais voir si moi aussi je peux mêler ma voix à celles des psychologues et des psychanalistes. Il est important que l'on protège l'héritage de Freud et de Lacan (pour ne citer qu'eux)!

Publié dans Actualité

Commenter cet article

elodie 11/02/2008 17:26

c'est affarant qu'il y'ait si peu de facs en france qui permettent une orientation en "crimilogie-victimologie"...bref j'espère que tu arriveras à trouver quand même une porte ouverte à ce que tu aimerais tant faire...et je t'y encourage!!J'attends des nouvelles bataille-guerre^^biz, Elodie

Marge 21/02/2008 03:55

En attendant les nouvelles "bataille-guerre" je te répond en te remerciant encore une fois de ton soutient et aussi en précisant que le Master 2 de criminologie est finalement maintenu... J'en dirais plus dans un nouvel article trés prochainement.