Nouvelles

Publié le par Marge

Bonjour à tous!

Je viens ici pour mettre un peu à jour mon "profil". En effet, le dernier article que j'ai publié parle de la fin de mon Master 1 à l'université de Rennes et de la recherche d'un Master 2.
Je n'ai malheureusement pas été acceptée à Rennes car je n'ai pas réussi à décrocher de stage pour cette année, or, il s'agit d'une condition obligatoire pour y accéder. Je me suis donc retournée vers l'autre formation que j'avais entammé 2 ans auparavant et suis actuellement en DESU de criminologie à l'Université de Paris 8. Nous ne sommes qu'une dixaine d'inscrits et nous ne sommes en général que 4 ou 5 en cours. C'est assez agréable car cela nous permet d'assister à nos cours en étant plus concentrés et les enseignants sont un peu plus disponibles. La formation est tout de même difficile car nous sommes, pour certains cours, en commun avec des Master 1 ou des Master 2 de Droit, le niveau est donc élevé, surtout pour ceux qui, comme moi, sont issus d'une formation en psychologie.
Le premier semestre s'est bien passé, mais à cause des grèves qui touchent toutes les Universités, je n'ai pu avoir toutes mes notes. De plus, les examens du second trimestre ont été repoussés à la mi-juin. En ce qui concerne les ratrapages, ils seront effectués en septembre pour le premier et le second semestre.
Bref, on a encore de la chance dans notre Fac, car certains vont peut-être se voir redoubler car ils ne peuvent passer d'examens sans avoir eu de cours! On verra ce que cela donne pour eux, je croise les doigts pour qu'ils n'aient pas à perdre une année d'études car, il ne faut pas l'oublier, c'est déjà assez dur comme ça et en plus, les inscriptions en fac sont payantes...

Voilà, j'essayerai de publier le mémoire que je viens de faire sur les dysfonctionnements de la justice qui concernent les affaires d'Outreau et du petit Grégory. Ceci-dit, je n'étais pas la seule à le rédiger et vous comprendrez que je doive demander l'autorisation à ma collègue.

Blogger bien!
Marge.

Publié dans Parcours et personnel

Commenter cet article